- Du 05 au 25 Juillet -
#TeamDGM

31 janvier 2014

Le petit cœur brisé

Auteur: MOKA
Année de publication: 2001
Genre: Suspense/Drame/Jeunesse

Quatrième de couverture: 

"La vie a commencé de façon plutôt tragique pour Mélaine : à un an, elle a perdu ses parents. A quatre, son grand-père. Et aujourd'hui qu'elle a onze ans, c'est sa grand-mère, Clarisse d'Avillon-Faucher, qui vient de mourir. Elle a toujours été seule et négligée, elle s'est toujours trouvée laide et inutile. Mais en quelques jours, tout bascule. D'abord, Mélaine hérite de la maison et de la fortune de sa grand-mère. Ensuite, elle est recueillie par deux vieilles cousines excentriques, Heidi et Gretchen, qui ont fait quatre fois le tour du monde comme photographes, et qui décident de la retirer de son collège chic et coincé pour lui apprendre elles-mêmes à nager, à manger des hamburgers, à dessiner les chats et à calculer l'éloignement des étoiles. Enfin, dans l'un des albums de photos de sa grand-mère, Mélaine découvre le portrait d'une petite fille inconnue qui porte au cou un médaillon en forme de coeur. Or Mélaine a hérité de sa grand-mère un pendentif... en forme de coeur, cabossé et brisé. Qui est la petite fille ? Qu'est-il arrivé au médaillon pour qu'il soit si abîmé ? Pour l'apprendre, Mélaine va devoir déterrer les sombres histoires de sa famille et affronter voleurs, assassins, et autres fantômes du passé."

Mon avis:

J'ai découvert ce livre quand j'étais au collège (çà fait un petit moment donc), grâce à ma bibliothécaire qui, à force de persuasion m'a décidé de me mettre à la lecture et de faire l'une des plus belles découverte littéraire de ma vie.

25 janvier 2014

Bilbo le Hobbit - Le livre


Année de publication: 1967
Auteur: J.R.R TOLKIEN
Genre: Fantasy, conte pour enfants
Pages: 426 pages


UNE HISTOIRE DE FAMILLE:


   Le Hobbit n’a d’autre but à l’origine que de divertir les jeunes enfants de Tolkien. Le manuscrit inachevé circule parmi les proches de l’écrivain et arrive finalement chez l’éditeur londonien "Allen & Unwin", qui demande à Tolkien d’achever le récit et de l’illustrer.



Quatrième de couverture:


   " Le hobbit Bilbo Baggins mène une existence paisible dans son trou de Bag End, jusqu’au jour où il croise le magicien Gandalf. Le lendemain, il a la surprise de voir venir prendre le thé chez lui non seulement Gandalf, mais également une compagnie de treize nains menée par Thorin Oakenshield et composée de Balin, Dwalin, Fili, Kili, Dori, Nori, Ori, Oin, Gloin, Bifur, Bofur et Bombur. La compagnie est en route vers la Montagne Solitaire, où elle espère vaincre le dragon Smaug, qui a jadis dépossédé les nains de leur royaume et de leurs trésors. Cependant, pour mener à bien leurs projets, il leur faut un "expert-cambrioleur", et Gandalf leur a recommandé Bilbo. Celui-ci est plus que réticent à l’idée de partir à l’aventure, mais le côté "Took" en lui l'emporte et il finit par accompagner la troupe..."


5 janvier 2014

Retour en Série [1] Lost in Austen


Ce que j'en ai pensé:


  La grande force de cette mini-série (quatre épisodes en tout), est sans aucun doute l'humour! J'ai souri et rit tout le long et ce grâce à Amanda Price (le nom est un des nombreux clins d’œils qui figurent dans la série, ici de Mansfield Park), qui est un personnage haut en couleur et tout de suite très attachante: la façon de son petit ami la demande en mariage m'a beaucoup fait de peine et fait rire en même temps!
  Lorsqu'elle débarque dans la vie des Bennet, elle espère être le témoin de la grande histoire d'amour entre Elizabeth et Fitzwilliam, mais celle-ci est dans le monde réel, et de celle de Jane et Bingley, mais telle une Bridget Jones elle va sans le vouloir et avec un langage bien à elle, faire tout capoter!!
  Plus elle veut aider les personnes de son entourage et vouloir provoquer leurs rencontres, plus le roman de Jane AUSTEN va être bouleversé et de différentes manières.

  C'est une bonne idée de départ que l'on nous présente à nous les lectrices assidues du roman de confronter une personne de notre époque à celui du roman, que l'on fait l'impasse sur l'absence d'un personnage très important, notre amie Elizabeth Bennet! Ou est Lizzie?? Et c'est là que j'ai eu un doute au premier épisode, c'est pourquoi j'insiste sur le fait que la série est vraiment très drôle et qu'il faut la regarder au second degré.

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya