28 juin 2016

TTT #19: Les 10 romans à mettre dans sa valise cet été!



"Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e éditions sur le blog de Frogzine."

****
Comme j'ai déjà publié un article sur ma Pile à lire de l'été, je vous propose de découvrir 10 livres que j'ai bien évidemment lu pour cette saison. Je triche sur la liste puisqu'elle contient un manga ainsi que deux bandes dessinées mais je n'ai pas trouvé suffisamment de romans pour mon top. J'espère qu'il vous donnera quand même des idées de lectures!

#1 Orgueil et préjugés de Jane Austen

Couverture Orgueil et Préjugés
Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage: l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l'épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.



#2 S'enfuir de Martyn Bedford

Couverture S'enfuir
Gloria mène une vie normale d'adolescente de 15 ans. Et elle s'ennuie. Jusqu'au jour où un garçon mystérieux fait irruption dans sa classe : Uman est drôle, intelligent, d'une assurance désarmante. Il faut ce qu'il veut sans attacher la moindre importance à ce que les autres pensent. Il est tout ce que Gloria voudrait être. Il est la promesse de vivre pleinement, de vibrer, d'aimer. Alors quand il lui propose de partir, de camper dans la forêt, de choisir leur destination à pile ou face... Gloria s'enfuit avec lui sans regrets, et sans prévenir personne.

#3 Le petit cœur brisé de Moka

Couverture Le petit coeur brisé
Melaine est une jeune fille dont la vie n'est pas remplie de bonheur...
Elle a déjà perdu ses parents et son grand-père. Il ne lui restait que sa grand-mère, jusqu'au jour où cette dernière meurt. Elle est recueillie par des cousines éloignés avec qui elle vit plein d'aventures et découvre l'existence d'une petite fille sur une photo avec le même médaillon que celui dont elle a hérité...
Est-ce un hasard ou le destin? Qui est cette jeune fille sur la photo?

26 juin 2016

Le maître des livres #3 de Umiharu Shinohara


Mikoshiba est un homme simple, presque banal, mais dans la bibliothèque où il travaille, il excelle. Découvrez ou re-découvrez en sa compagnie les grands classiques de la littérature jeunesse. Retrouvez ces émotions et sentiments enfouis qui vous ont fait vibrer dans le passé et apprenez de nouvelles leçons de vie pour avancer encore plus loin. Découvrez ou re-découvrez tous ces contes et aventures qui ont fait vibrer des enfants et des adultes dans le monde entier.

*****
Ce tome 3 m'a, je crois, rendu complètement accroc à la série et si j'avais eu le tome 4 sous la main, aucun doute sur le fait que je l'aurais dévoré aussi.
Je pense que ce troisième volume est mon préféré à ce jour. Il m'a fait très plaisir en mettant à l'honneur deux personnages que j'aime maintenant d'amour: le jeune garçon Shôta, que l'on voyais dans le tome 1 se découvrir une véritable passion pour les livres, ainsi qu' Isaki, le jeune libraire un peu jaloux de Mikoshiba. Je ne saurais dire laquelle j'ai préféré car elles sont toutes deux très prenantes et j'aurai voulu qu'on continue à les suivre. J'attend vraiment beaucoup de leur évolution, j'espère ne pas être déçue!

La première nous expose les difficultés que l'enfant rencontre quand il est obligé de quitter son pays pour un autre, ses amis ainsi que tout ses repères. C'est un grand bouleversement émotionnel pour le petit Chris qui se retrouve complètement démuni dans ce pays qu'il déteste et dont il se sent incompris. J'ai eu beaucoup de peine pour ce personnage qui se sent perdu et qui n'arrive à exprimer ce qu'il ressent que dans la violence. Sa rencontre avec Shôta provoque moult rixes et on se rend vite compte que la barrière de la langue n'est pas forcément un obstacle infranchissable pour se faire comprendre.

23 juin 2016

Pile à lire de l’été!

Ce n'est pas parce que le soleil s'est enfuit qu'il faut pour autant abandonner sa Pile à lire de saison! Comme d'habitude j'ai vu large (et je ne parle pas que des romans), je pense faire des changements entre temps mais si vous voulez me proposer une lecture commune sur l'un de ces livres, n'hésitez pas à vous manifester!

| MES LECTURES COMMUNES |


Couverture Chroniques du Monde Emergé, intégrale
Couverture Sanditon (Shapiro)

2 juin 2016

Le maître des livres #2 de Umiharu Shinohara


"Mikoashiba, que l'on appelle affectueusement "le champignon", est le célèbre bibliothécaire pour enfants de "La Rose Trémière". Derrière sa façon un peu rude de parler se cache en fait un personnage très agréable que les gens découvrent à travers les livres qu'il conseille. Adulte tourmenté ou enfant triste, chacun ressent le besoin de lire des livres.
C'est à travers la rencontre de ces personnes que nous est contée la suite des aventures de Mikoshiba, le "sommelier du livre pour enfant"."

****
J'avais énormément aimé le premier tome. Le concept m'avait beaucoup plu et je m'étais plutôt bien attaché aux personnages, en tout cas j'étais assez curieuse de voir comment ils allaient évolués. Cette série met du baume au coeur en nous contant différentes histoires plus touchantes les unes les autres et en nous faisant découvrir par la même occasion tout un tas d'ouvrages (qui ont tous un rapport avec ce que sont en train de vivre les personnages du manga).

Ce tome 2 met en valeur les relations parents/enfants à travers trois histoires: Que se soit le bonheur d'être maman, la difficultés de créer des liens avec un enfant que l'on a très peu vu ainsi que le pardon, quand on s'est senti trahit ou abandonné.

Bilan ~ Mai 2016

Coucou tout le monde!
Le blog à repris un peu d'activité ce mois-ci même si ce n'est toujours pas çà. J'ai quelques chroniques d'écrites qui attendent d'être publiées mais comme je suis en rad de chargeur (et oui encore!), je travail comme je peux et quand j'ai la possibilité d'avoir un ordinateur. Le problème devrait se résoudre sous peu, en tout cas, je l'espère!

Côté lecture, je ne me plains pas. Je lis, c'est tout ce qui compte après tant de temps passé sans pouvoir ouvrir un livre. Je me suis également remis aux séries télé (merci Netflix!) ainsi qu'aux animés japonais, ce qui m'a naturellement mis sur la voix des mangas! En tout les cas, si vous avez envie de parler séries, n'hésitez pas à me dire en commentaire si celles que j'ai vu ce mois-ci vous intéressent!

Ce bilan n'est malheureusement pas complet, il n'y a pas de Mai-en-Bref ni de Mai-en-Gif tout simplement parce que je n'ai pas eu le temps de le préparer et sans ordi, c'est impossible de toute façon.
Je reste tout de même optimiste pour le mois de Juin, pour lequel j'ai quelques idées d'articles (dont un qui parle d'un site de troc!).


ROMANS |

Couverture Le Trône de fer, tome 01Couverture S'enfuirCouverture L'Epouvanteur, tome 07 : Le Cauchemar de l'épouvanteurCouverture Dis-moi si tu souris

LE TRÔNE DE FER #1 de George R.R. Martin: Une lecture plus facile que ce à quoi je m'attendais avec des personnages que j'ai adoré retrouver. Hâte de me plonger dans la suite.

S'ENFUIR de Martyn Bedford: Un livre qui ne m'a pas laissé indifférente. Une très bonne surprise pour un roman qui à la base me faisait très peur.

LE CAUCHEMAR DE L'ÉPOUVANTEUR #7 de Joseph Delaney: Un septième tome qui m'a beaucoup plus, on reprend ce qui fait le succès de la saga et après la déception du sixième tome, c'est rassurant!

DIS-MOI SI TU SOURIS de Eric Lindstrom: Un livre que j'ai beaucoup moins apprécié que ce à quoi je m'attendais. Le truc avec ce livre c'est qu'il n'a pas réellement d'"histoire"!

ARTICLES POPULAIRES


- "Chez un shinobi, ce n'est pas tant sa manière de vivre que sa manière de mourir qui importe... Et c'est bien sûr ce qu'il aura accompli avant sa mort qu'on le jugera, et pas sur autre chose. Dans un récit, c'est le dénouement qui compte." -

Jiraya